Home » Élection 2014 - Un vide... à combler... vite by Laurent Laplante
Élection 2014 - Un vide... à combler... vite Laurent Laplante

Élection 2014 - Un vide... à combler... vite

Laurent Laplante

Published May 16th 2014
ISBN :
Kindle Edition
109 pages
Enter the sum

 About the Book 

Jai 80 ans. Jen avais à peine plus de 20 quand jai voté pour la première fois. Depuis ce baptême politique, comme citoyen ou comme journaliste, jai vécu chaque campagne électorale avec lespoir den voir sortir du mieux, du plus juste, du plusMoreJai 80 ans. Jen avais à peine plus de 20 quand jai voté pour la première fois. Depuis ce baptême politique, comme citoyen ou comme journaliste, jai vécu chaque campagne électorale avec lespoir den voir sortir du mieux, du plus juste, du plus équitable, du plus audacieux. Certaines campagnes furent exaltantes, dautres plutôt moches, aucune ne fut aussi déprimante que celle-ci. Cette année, pour la première fois, chacun des 33 jours de la campagne électorale ma enfoncé plus creux dans la tristesse et la honte. Campagne sans raison dêtre, gonflement délibéré de la peur, promesses concoctées sans la moindre intention de les tenir, préjugés exploités par dirresponsables apprentis-sorciers, tous les ingrédients dun combat sans dignité ni clarté étaient réunis. Vide absolu.Pour aggraver encore la laideur dune empoignade sans chef ni programme, tous savaient davance que le mode de scrutin québécois allait, comme toujours, empêcher les résultats électoraux de refléter la volonté du peuple. Le gagnant obtiendrait au mieux 40 ou 41 % du suffrage universel, mais 55 ou 60 % des députés et 100 % du pouvoir. Injustice et hypocrisie.Ce vide, il faut le combler. Linjustice de notre mode de scrutin, il faut le liquider. Comment ? En ayant lhonnêteté et le courage dadopter enfin le vote proportionnel. En révélant à chaque personne ce qua coûté sa visite à lurgence ou au cabinet du médecin. En créant durgence la commission denquête qui dira si le Québec a eu raison de croire les ordres professionnels qui, il y a 50 ans, promettaient de sautodiscipliner. En demandant à une autre commission denquête si le Québec sapproche enfin de la gratuité scolaire que le rapport Parent fixait comme objectif à long terme... il y a un demi-siècle. En redonnant un contenu aux termes galvaudés que sont devenus léquité, la formation, la solidarité. Ne nous demandons pas si la reconstruction est possible puisquil faut la réussir.LAURENT LAPLANTE a été éditorialiste ou rédacteur en chef de divers quotidiens québécois (Le Devoir, LAction, Le Jour). Sur Internet, il a proposé, sous le chapiteau de Dixit Laurent Laplante, plus de 500 textes éditoriaux. On lui doit plus de 30 livres sur des sujets aussi diversifiés que le suicide, la police, luniversité, lolympisme, linformation, la gestion, la démocratie... Prix Olivar-Asselin en 1996, prix Genève-Montréal en 1998.